Comment augmenter votre trafic SEO ?

Vous avez un site web mais votre trafic SEO ne décolle pas ? Pas d’inquiétude, je vais vous donner 7 pistes concrètes et actionnables pour que votre trafic décolle une bonne fois pour toute.

C'est quoi le trafic SEO ?

Votre trafic SEO correspond aux visiteurs de votre site venant des moteurs de recherche. Quand on parle de moteur de recherche, on pense tout de suite à Google, mais il y en a d’autres comme Ecosia ou Bing. 

Ce type de trafic est intéressant pour votre business car les personnes qui visitent votre site sont davantage intéressées par votre solution.

Vous l’aurez compris, générer du trafic en référencement naturel ne pourra vous apporter que des bénéfices pour votre activité.

Sachez que je peux vous aider à augmenter votre trafic SEO. Mon offre de coaching express sur 30 jours, va vous aider à faire décoller votre référencement naturel pour avoir un trafic durable et qualifié.

Quels sont les différents types de trafic d'un site web ?

Il y a plusieurs types de trafic sur un site web : les plus connus étant la publicité Google (SEA), les réseaux sociaux ou encore le trafic direct en tapant une URL dans la barre de recherche. Ce sont les fameux canaux d’acquisition que l’on retrouve généralement sur Google Analytics.

7 pistes pour augmenter votre trafic SEO

Si votre trafic stagne, pas de panique ! Je vais vous donner quelques conseils pour redémarrer la machine. Ces conseils sont actionnables rapidement et vous devriez avoir des résultats dans les prochaines semaines.

Réécrire vos balises meta

Les balises meta sont essentielles pour permettre à Google de comprendre l’idée générale de votre contenu. Quand je parle de balise meta, je fais référence aux balises Hn de la page, mais aussi à la balise title et meta description présente sur la page des résultats. Toutes ces balises doivent être optimisées avec le mot-clé principal et quelques occurrences connexes. 

Rédiger des paragraphes courts et aérés

Personne n’a envie de lire des gros paragraphes indigestes. Sur le web, le temps d’attention est très court. Il faut donc capter votre audience dans les premières secondes avec des phrases courtes. Dès les premières lignes, apportez des réponses à la problématique de votre article, puis étayez ensuite vos arguments. Chaque paragraphe doit représenter une idée distincte.

Répondre à l'intention de recherche

L’intention de recherche est fondamentale en SEO, car elle permet de répondre à la problématique que tapent vos visiteurs. Il existe deux intentions de recherche : les intentions informationnelles pour rechercher une ‘information et les intentions transactionnelles pour acheter un produit ou un service. 

Si vous souhaitez vous positionner sur le mot-clé “bottes en caoutchouc”, il n’y a aucun intérêt à rédiger un article de blog car cette requête est transactionnelle. Comment le voit-on ? En regardant les résultats qui s’affichent sur Google. On retrouve tout de suite des bottes à acheter. 

Exemple d'une requête transactionnelle sur Google
Sur les mots-clés que vous visez, vous devez être vigilant sur ce qu’attendent les internautes, en analysant bien les résultats proposés par le moteur de recherche.

Rédiger un contenu meilleur que vos concurrents

Pour être bien positionné dans les moteurs de recherche, vous devez absolument rédiger un contenu unique et meilleur que vos opposants. En effet, si vous vous contentez de paraphraser les autres sites, vous n’obtiendrez aucun trafic SEO.  

En 2023, Google a mis à jour son algorithme, baptisé Google Coati, qui est le prolongement de l’algorithme Google Panda. Son objectif principal est de lutter contre le contenu de mauvaise qualité en pénalisant les sites en question.

Bonne nouvelle pour vous, il y a beaucoup plus de mauvais contenus que de bons contenus sur Google. Prenez le temps de rédiger un contenu unique et sans intelligence artificielle pour éviter les pénalités Google. Vous serez récompensé dans les prochains mois en étant bien positionné.

Effectuer un maillage interne cohérent

Le maillage interne est comme une immense toile d’araignée présente sur votre site web. En l’effectuant de manière optimale, vous allez augmenter la popularité de vos pages importantes ce qui va améliorer leur classement. 

Les liens internes doivent pointer vers des pages ayant un sujet proche et avec une ancre de lien optimisée (le lien cliquable).

Google accorde une forte importance à la popularité des pages. Plus une page importante reçoit de lien interne, plus son référencement naturel sera amélioré.

Si vous avez un article sur “comment planter des légumes dans son jardin ? ”, une bonne idée serait d’insérer des liens internes vers des pages connexes comme “comment choisir ses légumes à planter ? ” ou “comment arroser ses légumes durant l’année ? ”.

L’internaute va alors parcourir votre site de page en page et vous lui montrez le trajet à suivre comme lors d’une randonnée.

Faire des liens entrants de bonne qualité

Le netlinking n’est pas mort en 2024. Faire des bons liens entrants va augmenter le PageRank de vos pages. Si plusieurs contenus sont de même qualité, Google va les départager en mettant en avant le site qui possède le plus de backlinks. 

Attention, des backlinks frauduleux peuvent pénaliser durement votre site. Mieux vaut faire moins de liens, mais de meilleure qualité pour améliorer votre référencement naturel.

Optimiser votre site pour les mobiles

Aujourd’hui, les recherches Google se font davantage sur mobile que sur PC. Pensez donc à optimiser toutes vos pages pour les mobiles, notamment au niveau du temps de chargement et de l’affichage. Pour améliorer la compatibilité mobile de votre site, vous pouvez déjà optimiser le poids des images de vos pages et les convertir au format WebP. Vous gagnerez plusieurs millisecondes précieuses au niveau du temps de chargement.

Suivre votre trafic SEO

Pour suivre l’évolution de vos résultats, vous devez impérativement avoir un outil de suivi de votre trafic SEO. Il va vous permettre d’identifier les pages performantes et les pages qui mériteraient d’être mieux travaillées. 

Vous pouvez utiliser Ranks.fr, un outil français vous permettant de suivre quotidiennement l’évolution de vos mots-clés.

Enfin, vous pouvez regarder votre Google Search Console pour analyser le taux de clics de toutes vos pages. Si vous ne savez pas comment faire, il suffit de se rendre sur la Google Search Console et d’ajouter une propriété, en l’occurrence le nom de votre site. Vous aurez ainsi accès à toutes les données actualisées chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *