Comment gérer le suivi de vos positions SEO ?

Le suivi de son positionnement est essentiel pour analyser l’évolution de votre référencement naturel. Il vous permet ainsi de détecter d’éventuelles erreurs, comme une page qui ne ranke pas sur le bon mot-clé principal. Pour suivre vos positions SEO, vous aurez d’un outil, de le paramétrer et c’est tout ! Je vous explique tout ça.
image illustration positions SEO

Pourquoi suivre vos positions en SEO ?

Tout simplement pour analyser vos actions et vos résultats sur les différentes pages de votre site web.
Si vous ne suivez pas vos mots-clés, vous ne savez pas si votre stratégie SEO fonctionne. 

En cas de variation étrange d’une position, cela vous permet de vérifier sa cause et de pouvoir la corriger.

Exemple : une page qui est en position 20 et qui se retrouve rétrogradée en dehors du top 100 du jour au lendemain.
En regardant dans la Google Search Console, vous pourrez analyser la cause de cette pénalité. Si vous la retrouvez dans la catégorie “Explorée mais non indexée”, alors qu’elle était indexée avant, il y a anguille sous roche.

Si vous faites les choses correctement, vous constaterez vos positions SEO s’améliorer au fil des semaines et des mois, même si les fluctuations sont tout à fait normales.

Pour ma part, je regarde mes positions SEO tous les matins pour vérifier les anomalies éventuelles.

C’est une action que vous devez faire quotidiennement. Rassurez-vous, il existe des outils pour vérifier instantanément vos positions, sans devoir vérifier manuellement sur Google. Sinon, vous pouvez toujours faire appel à mon agence en référencement à Clermont-Ferrand.

Quels outils utiliser pour le suivi des positions SEO ?

Voici une liste d’outils de suivi de positionnement des mots-clés à utiliser pour gérer votre référencement.

Semrush

Un incontournable du secteur. L’outil Semrush vous permet de suivre vos mots-clés quotidiennement. Mais il permet aussi d’analyser plus globalement votre site ou celui de vos concurrents.
Pour le suivi des positions, ajouter un nom de domaine sur Semrush pour créer un “projet” sur la plateforme. Ensuite, vous devrez indiquer manuellement les mots-clés que vous souhaitez suivre. Vous pouvez le faire avec la version gratuite de l’outil, dans la limite d’un seul projet et de 10 mots-clés maximum.

Ranks

Ranks est aussi une bonne alternative pour le suivi des positions. Je trouve que le site est beaucoup plus intuitif que Semrush par exemple. Il vous donne aussi un historique sur plusieurs mois. Vous pouvez voir un graphique avec l’évolution du positionnement du mot-clé au fil du temps.

Google Search Console

On n’oublie pas également la Google Search Console. Cet outil est une véritable pépite pour glaner des statistiques essentielles sur votre référencement. Vous pouvez découvrir tous les mots-clés sur lesquels se positionne une page. Un contenu ne se référence pas seulement sur un mot-clé principal, mais sur une multitude de requêtes secondaires. Exemple : vous rankez sur le mot-clé principal “comment choisir son barbecue ?”. Vous allez aussi être référencé sur des mots-clés annexes, mais qui symbolisent la même intention de recherche comme “choix barbecue” “critères pour choisir barbecue” etc…

Les étapes pour paramétrer vos positions SEO

Je vais vous expliquer les différentes étapes à suivre pour paramétrer correctement vos positions SEO.

Identifier les mots-clés à suivre

Tous vos mots-clés ne se valent pas. Il est inutile de suivre toutes vos requêtes, surtout si vous en avez plus d’une centaine. Personnellement, je fais le suivi des mots-clés business, c’est-à-dire les requêtes transactionnelles, car ces pages me rapportent des clients. Je fais aussi le suivi de quelques articles de blog, mais en moindre quantité. C’est à vous maintenant de choisir vos mots-clés SEO à suivre sur votre site.

Rentrer les requêtes dans un outil de suivi

Semrush et Ranks fonctionnent de manière assez similaire. Pour suivre votre positionnement dans les résultats de recherche, vous devez rentrer tous vos mots-clés un par un. C’est assez fastidieux je le reconnais, mais une fois fait vous serez tranquille pour la vie. Les données sont actualisées tous les jours et vous pouvez recevoir une alerte quotidienne par mail. Vous aurez accès à une courbe d’évolution de votre positionnement.

Vérifier l’URL de destination

Une chose importante à faire chaque jour est de vérifier l’URL de destination de vos mots-clés, pour voir si c’est la bonne. Normalement, si vous avez bien fait le job, votre mot-clé principal devrait pointer vers une seule URL de destination. Mais parfois, il se peut que votre page de destination ne soit pas celle que vous voulez, signe qu’il y a un problème à corriger. Si ce n’est pas la bonne URL, vous avez sûrement une cannibalisation de vos mots-clés, c’est-à-dire que 2 pages sont référencées sur le même mot-clé.

S'organiser pour suivre vos positions SEO

Évidemment, plus vous publiez de contenu, plus vous aurez un nombre important de mots-clés à suivre. Certains outils vous limitent en termes de requêtes, il faut ensuite passer à un abonnement supérieur. 

Cette action doit vous prendre moins de 5 minutes. Perdre 5 ou 10 positions sur une journée est normal, surtout au début quand vous êtes en 3ème page. Si vous êtes en première page et que vous perdez 10 places d’un coup, il faudra regarder la raison. Peut-être une mise à jour de Google.

Le suivi de vos positions SEO doit être couplé avec le suivi de votre trafic. Si vos positions augmentent dans le top 10, mais que votre trafic stagne, vous avez sûrement mal choisi votre mot-clé, soit que vos balises title et meta description ne sont pas assez optimisées et n’incitent pas à cliquer.

Suivez les positions SEO de vos concurrents

On n’y pense pas souvent, mais il est judicieux de suivre également le positionnement de vos concurrents. Je le fais sur mon site et je vais vous détailler comme je m’y prends. 

Déjà, je regarde manuellement la SERP tous les matins, sur les mots-clés les plus importants pour mon site web. Je regarde les positions des autres sites pour voir s’il y a une évolution.

Si un nouveau site passe premier ou devant moi, j’essaie d’en détecter la raison. Amélioration de son contenu, maillage interne,obtenir des obtenir des backlinks… bref les raisons peuvent être nombreuses. Ce travail me permet d’identifier les manquements sur mon site.

Je le fais uniquement sur mes mots-clés en top 10. Vous n’avez pas besoin de le faire si vous êtes 25ème.

Cette manière de procéder doit aussi faire partie de votre routine quotidienne de vos suivis de positions SEO. Vous comprenez mieux la SERP et l’intention de recherche lorsque vous analysez les variations de tous les sites du top 10 plutôt que simplement le vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *