Chat GPT pour la rédaction SEO : révolution ou mascarade ?

Depuis début 2023, un débat fait rage dans l’univers du référencement naturel : l’utilisation de l’intelligence artificielle avec son outil fétiche, Chat GPT. Les avis divergent et c’est bien normal. J’ai testé l’outil et je vais vous donner mon ressenti dans cet article.

Chat GPT signe-t-il la fin des professionnels du SEO ?

Chat GPT, révolution dans le monde du SEO

Non, heureusement. Sinon, nous serions beaucoup à pointer chez France Travail dès demain matin. Mais il est vrai qu’il y a clairement un avant et un après Chat GPT. Ça serait une erreur de fermer les yeux sur l’IA et de balayer d’un revers de main cette avancée majeure dans le SEO. 

En 2024, Chat GPT compte 180 millions d’utilisateurs dans le monde.

Pour autant, si vous mettez en place les bonnes pratiques du SEO, même sans IA, vous aurez quand même des résultats sur la durée.

C’est un outil qui peut faire gagner du temps sur certains aspects comme trouver des idées à évoquer dans un article. Mais pas révolutionnaire.

Je vous conseille de rédiger vos propres articles pour votre business. C’est comme cela que vous progresserez et que vous atteindrez vos objectifs en référencement naturel.

Vous pouvez vous faire épauler par un coach SEO qui vous aidera à trouver votre style de rédaction.

Les points positifs de Chat GPT pour la rédaction

Étant curieux, je n’ai pas pu m’empêcher de tester l’outil afin de me faire mon propre avis. J’ai pris l’abonnement sur la dernière version Chat GPT-4.

La rapidité des résultats

J’ai tout de suite été impressionné par la rapidité des réponses de l’IA.
Pour un article de blog d’un de mes clients, j’ai soumis un prompt à l’outil pour qu’il me sorte un exemple d’article qui tient la route.

Voici le prompt que j’avais utilisé. 

“Tu es gérant d’un site e-commerce dans le domaine des crèmes dépilatoires naturelles. L’objectif est de réaliser un article d’au moins 1000 mots sur la requête “que faire en cas de brûlure avec une crème dépilatoire”. Fais-moi une liste d’étapes à faire si cela arrive. La cible visée est les femmes entre 20 et 40 ans. Le ton doit être informatif avec la possibilité de faire un peu d’humour”

En quelques minutes, j’ai eu le droit en effet à un article de 1000 mots environ. Les balises Hn respectaient une certaine logique. On peut toujours faire mieux, mais c’est plutôt bon.

Pour un premier brouillon d’article, l’IA est une aide pour vous. Si vous n’avez pas d’inspiration pour trouver un plan d’article, vous pouvez gagner du temps.

Un prix très accessible

L’autre point positif est son prix abordable, à savoir 22€ par mois. C’est correct quand on sait que l’on peut utiliser l’IA pour beaucoup de choses comme la prospection ou trouver des idées de posts pour les réseaux sociaux.

Les points négatifs de l’IA pour rédiger ses contenus

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

La qualité médiocre du contenu

En revanche, le fond de l’article était une bouse monstrueuse. Impossible de ressortir dans les premières positions si je publie l’article sans modification.

Les phrases sont creuses et n’apportent pas grand chose à l’internaute. Je pense que Chat GPT reprend les 3 premiers résultats et fait un mix de tout ça.
Chose que j’aurais pu faire moi-même. 

Autre point, au niveau des sources citées, je ne suis pas sûr que ça soit fiable à 100%. Surtout sur les statistiques chiffrées, il faut toujours faire une vérification. Ça reste un robot avec ses failles.

À partir de là, vous êtes obligés de reprendre tous les paragraphes pour les améliorer. Ça prend du temps. Merci l’IA.

Vous l’aurez compris on n’est pas sur de la rédaction haut de gamme, faites par un humain. C’est un vrai souci, car lorsque l’on veut apporter de la valeur à son audience, il faut ajouter sa patte personnelle et ça l’IA ne peut pas le faire.

Si vous rédigez un article pour donner votre avis sur un produit que vous avez testé, il n’y a que vous qui pouvez. L’IA ne va pas s’immiscer dans votre cerveau pour donner votre avis.

Chat GPT est éventuellement un gain de temps pour les articles qui ne demandent pas un grand d’effort de rédaction et de réflexion sur un sujet.

La déshumanisation au profit d’un outil

La rédaction de contenu est une compétence rare et bien utile en SEO. C’est clairement un avantage concurrentiel lorsque vous souhaitez attirer du trafic sur votre site. Si l’on délègue tout à un outil, on perd ce lien que vous créez avec votre audience. Petit à petit, vous perdez cette compétence rédactionnelle car vous n’écrivez plus vos articles. En tant que consultant SEO, c’est impensable de déléguer mes contenus à une IA qui ne connaît même pas mes valeurs, mon histoire, mon style d’écriture etc…

L’IA améliore-t-elle les résultats en SEO ?

Très clairement, l’utilisation de l’IA n’est pas miraculeuse, sinon tout le monde le ferait. Mais je trouve qu’elle est un peu surcotée, notamment par les vendeurs de formation dans ce domaine. Personne n’a assez de recul pour savoir les conséquences concrètes de l’utilisation de Chat GPT. 

Ce que je sais, c’est que Google est très attentif aux sites qui abusent de l’IA et qui génèrent des tonnes de contenus par ce biais.

La firme américaine pourrait très clairement sanctionner ces sites dans les prochains mois. Entendons-nous bien, c’est l’abus de contenu généré par l’IA qui pourrait être puni. Si vous ne rédigez qu’un contenu full IA et le reste par vous-même, vous pouvez dormir tranquille.

Dans un entretien accordé en 2022, John Mueller, le porte-parole de Google a expliqué ceci en évoquant l’IA* :

«Actuellement, tout va à l’encontre des directives des webmasters. Donc, de notre point de vue, si nous devions tomber sur quelque chose comme ça, si l’équipe de spam devait le remarquer, ils le verraient comme du spam ».

L’abus d’IA est donc considéré comme du spam par Google. Ses algorithmes sont de plus en plus perfectionnés et permettent de le détecter.

Conséquence : en cas d’infraction aux guidelines de Google, le site pourra être pénalisé. Ça signifie une baisse significative du trafic et des pages rétrogradées dans le moteur de recherche voire désindexées.

Ma philosophie en tant que consultant SEO est de faire les choses moi-même sans utiliser l’IA pour mes clients. Il ne faut pas tomber dans une sorte de fainéantise où l’on ne se forme plus et on laisse l’IA travailler pour nous.

Le travail finit toujours par payer et je vous conseille d’appliquer les bons ingrédients du référencement naturel pour votre site web.

Mon avis final concernant la rédaction SEO avec Chat GPT

En résumé, je considère l’IA comme un assistant virtuel qui m’aide pour effectuer certaines tâches. Mais en aucun cas, il ne va faire exploser votre SEO sur le long terme. Il y aura besoin d’un humain pour restructurer l’article et aussi l’optimiser pour le SEO. Google pénalise les contenus médiocres depuis un certain temps sans même parler d’IA, mais aussi la rédaction bas de gamme. 

Si l’on y réfléchit, Google et Chat GPT sont des concurrents, car l’IA sert aussi de moteur de recherche. Je vois mal Google laisser les sites web utiliser l’outil de son concurrent pour de la rédaction et les placer en 1ère position sur son propre moteur de recherche.
D’ailleurs c’est pour cela que Google va bientôt sortir la SGE, pour répondre à la concurrence de l’IA.

*Source : vidéo YouTube : English Google SEO office-hours from April 1, 2022. 
https://www.youtube.com/watch?v=Yx997SsiYlw 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *